ZOEKEN

Actualité

Possibilité d’échanger les vouchers corona après un an en voyages à forfait

La Commission Consultative Spéciale Consommation a recommandé dans son avis de clarifier la validité des vouchers corona officiels dans le secteur des voyages. Assuralia, l’association professionelle des compagnies d’assurances, partage cet avis. Cela permettrait de prolonger la période d’échange des vouchers Corona officiels en un voyage à forfait. C'est également une bonne chose pour les agences de voyage. La Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, réagit avec enthousiasme au fait que le secteur et les organisations de consommateurs aient trouvé un arrangement. Elle soutiendra et aidera à faire comprendre cela aux consommateurs. 

En cause de la pandémie du coronavirus, d'innombrables voyages ont dû être annulés. L'ancienne ministre de la consommation Nathalie Muylle a donc introduit un voucher corona pour les voyages à forfait annulés. Les consommateurs étaient obligés de les accepter. Ils ont ainsi voulu épargner le secteur du voyage qui, sinon, aurait dû rembourser immédiatement les voyages à forfaits annulés, alors qu'ils avaient souvent déjà versé les montants à leurs partenaires. Ces vouchers ont été émis du 19 mars au 19 juin et étaient valables un an. L'assurance insolvabilité obligatoire que les organisateurs de voyages à forfait souscrivent a été étendue à ces vouchers. Après cette année, les consommateurs pouvaient demander le remboursement de leur argent. Les agences de voyage disposaient alors de six mois pour rembourser le voyage à forfait annulé. On supposait que la crise corona serait de courte durée et que la plupart des voyages seraient rapidement réorganisés. 

Entre-temps, la crise dure bien plus longtemps et nous nous trouvons devant une troisième vague. Les premiers vouchers Corona vont bientôt "expirer" et les consommateurs pourront demander à être remboursés au bout d'un an. Pourtant, il n'est pas vrai que la date figurant sur le voucher Corona est une date d'expiration réelle. Dans l'arrêté ministériel de la Ministre Muylle, la durée de validité du voucher corona n'est pas clairement définie. La Commission Consultative Spéciale (CCS) Consommation, après une analyse juridique approfondie, a maintenant conclu que la valeur garantie du voucher est valable même après un an. Plus encore, la Commission, au sein de laquelle sont représentées tant les organisations sectorielles que les organisations de consommateurs, fait valoir qu'il convient de préciser que le voucher Corona reste valable. Afin d'offrir une protection optimale au consommateur, l'assurance doit bien entendu continuer à s'appliquer.  

La secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, a donc pris contact avec le secteur des assurances pour discuter des conseils de la CCS Consommation. La fédération sectorielle Assuralia est favorable à la proposition. Après tout, grâce à la prolongation de la période de validité et à l'assurance des vouchers, les consommateurs pourront utiliser en toute confiance leur voucher pour un nouveau voyage à forfait après un an, si la crise Corona le permet. 

Tout d'abord, il s'agit d'une très bonne nouvelle pour le consommateur, qui peut choisir en toute sécurité entre faire une nouvelle réservation ou demander un remboursement à un moment ultérieur et qui peut réserver à nouveau son voyage au même prix alors que d'autres voyageurs devront probablement faire face à des voyages plus coûteux. Deuxièmement, c'est une bonne nouvelle pour les agences de voyage, car il n'y a pas de raison pour que leurs bureaux seront bondés de monde et, par conséquent, doivent rembourser moins de clients  lorsque plusieurs d'entre eux réservent à nouveau un voyage. Troisièmement, c'est aussi une bonne nouvelle pour les assureurs. Si les agences de voyage font faillite en raison de problèmes de paiement, elles devront intervenir elles-mêmes.  

Bref, une situation win-win-win pour les consommateurs, les agences de voyage et les assureurs. Une période de validité plus longue serait également une bonne nouvelle pour le gouvernement. La Secrétaire d'État De Bleeker travaille actuellement sur un fonds de vouchers Corona qui accorde des prêts aux agences de voyage qui ne sont pas en mesure de rembourser les vouchers Corona dans un délai de six mois. Plus les vouchers Corona sont convertis en un nouveau voyage, moins il faut accorder de prêts.  

Le fait que les consommateurs s'y intéressent a déjà été prouvé par les chiffres que la Secrétaire d'État De Bleeker a collectés sur les vouchers corona échangés. Entre le 19 mars et le 19 juin, 300 millions de vouchers corona ont été émis. Un tiers de ce montant a déjà été échangé. On peut supposer que lorsqu’il sera à nouveau possible de voyager, de nombreuses personnes voudront réellement le faire. 

La Secrétaire D’Etat De Bleeker: "Je suis convaincue qu'en travaillant ensemble, on peut parvenir à la meilleure solution. La manière dont nous parvenons à réunir le secteur, le consommateur et l'assureur en est la preuve. Tout le monde se rend compte que nous devons travailler ensemble pour traverser cette crise. Nous allons maintenant examiner comment et où nous pouvons aider pour préciser que le voucher Corona reste valable après un an. Cela permet de gagner la confiance des consommateurs et de donner de l'oxygène aux agences de voyage.

Cependant, Bleeker continue à travailler sur le fonds de vouchers Corona. Elle rappelle également que les vouchers  émis par les agences de voyage après le 19 juin ne sont pas couverts par l’arrêté ministériel. Là encore, les échanger en un nouveau voyage à forfait reste le meilleur conseil. La CCS Consommation assiste la Secrétaire d'État en la matière.