ZOEKEN

Actualité

La secrétaire d'État Eva De Bleeker s’entretient avec la fédération de l’événementiel et Tele ticket service

La Secrétaire d'Etat a convoqué la fédération de l’évènementiel et Tele Ticket Service pour un entretien à son cabinet. Elle le fait à la suite de plaintes de consommateurs concernant les conditions strictes appliquées par les organisations d'événements dans le cadre des demandes de remboursement lorsque les consommateurs ne peuvent pas se rendre à l'événement de remplacement. La Secrétaire d'Etat De Bleeker plaide pour des solutions raisonnables. Si elles ne viennent pas, elle envisage de charger l'Inspection économique de faire une enquête.

Au moment du pic de la crise du coronavirus en mars 2020, des restrictions ont rapidement été imposées en matière de concerts et d’événements. Peu de temps après, les concerts et les événements ont été complètement interdits et l’on a fait une croix sur l’été traditionnel des festivals et des événements. Le gouvernement de l'époque a mis au point un dispositif permettant aux mélomanes de recevoir un bon à valoir pour un événement en compensation de leur concert annulé. L'organisateur de l'événement était obligé d'organiser un concert de remplacement à une date ultérieure, pour lequel ce bon à valoir pouvait être utilisé. L'événement de remplacement doit toutefois présenter les mêmes caractéristiques essentielles. L'arrêté ministériel de la précédente ministre de l'Économie, Nathalie Muylle, stipulait que les consommateurs devaient accepter un billet pour un tel concert de remplacement, à moins qu'ils ne fournissent la preuve qu'ils ont un empêchement. 

Maintenant que le secteur de l’événementiel peut reprendre ses activités, des concerts de remplacement sont organisés. Mais des consommateurs portent plainte. En effet, les vendeurs de billets sembleraient appliquer les conditions de remboursement de manière extrêmement rigide. 

Dans ce contexte, la Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, a invité lundi la fédération de l’événementiel et Tele Ticket Service pour un entretien à son cabinet. Elle attend des informations et des explications sur la manière dont le dispositif des bons à valoir événement est mis en œuvre. Eva De Bleeker plaide pour des solutions raisonnables qui ne portent pas préjudice au droit du consommateur à être remboursé en cas d'empêchement. 

Eva De Bleeker rappelle aux vendeurs de billets que le système de bons à valoir événement était déjà un arrangement favorable destiné à protéger le secteur. Elle fait également savoir que dans le cadre de ses compétences, elle peut demander à l'Inspection économique de procéder à une enquête.

La Secrétaire d’Etat, Eva De Bleeker : « Cette crise a durement touché le secteur de l'événementiel. Le système des bons à valoir événement a été élaboré en vue de protéger le secteur. Toutefois, ce dispositif n'est pas un passe-droit pour saper les droits des consommateurs. J'attends de chacun un certain bon sens, raison pour laquelle j'ai convoqué le secteur pour un entretien. Demander une enquête à l'Inspection économique fait partie des possibilités. »