ZOEKEN

Actualité

La Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker réagit au reportage de la VRT sur les faux concours et le marketing d'affiliation

La Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, réagit au reportage de la VRT sur les faux concours et les pratiques frauduleuses dans le circuit du marketing d'affiliation.  

"Il s'agit clairement d'une pure escroquerie. Les consommateurs sont délibérément trompés et on leur a réellement volé leurs données. Cette situation est absolument inacceptable et nous prendrons des mesures fermes contre ces pratiques.  

Avant tout, avec l'Inspection économique, le parquet et l'Autorité de protection des données, je continuerai à lutter contre les organisations criminelles qui se cachent derrière tout cela. Ce n'est pas toujours évident. Ces sociétés utilisent souvent de fausses identités et leur siège officiel se limite à une boîte postale.  

Je voudrais également lancer un appel aux entreprises qui utilisent le marketing d'affiliation. Pour elles, il est crucial de savoir comment les données personnelles qu'elles utilisent ont été collectées. Je pense en particulier aux entreprises qui jouent un rôle exemplaire, comme les organisations sectorielles, les entreprises publiques et les organisations de la société civile. Si vous ne savez pas d'où proviennent vos données et si vous n'êtes pas sûr qu'elles ont été collectées de manière propre, vous devez vous demander s'il vaut mieux pas le faire.  

S'il s'avère que les entreprises n'assument pas leurs responsabilités, nous devrons chercher d'autres solutions. Nous pensons, par exemple, à des formes de responsabilité en chaîne. Par exemple, nous examinons actuellement s'il serait possible de travailler avec des certificats d'origine des données dans ces fichiers. Nous devons également examiner si cette responsabilité en chaîne est compatible avec la future législation européenne, telle que la "Digital Services Act" européenne, qui sera lancée prochainement.  

Enfin, ce rapport montre également qu'il existe encore un grand besoin de sensibilisation. Un consommateur averti reste la meilleure protection contre la fraude. Dans ce contexte, nous travaillons sur une campagne concernant toutes les formes de phishing. Mais les consommateurs doivent avant tout se souvenir de ceci : une offre trop belle pour être vraie l'est généralement."