ZOEKEN

Actualité

La Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker prépare le Car-Pass upgrade en collaboration avec le secteur

Aujourd'hui, la Secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker a fait une visite guidée du département des voitures d'occasion du garage Eurostar 2000 à Sint-Pieters-Leeuw. Compte tenu de l'augmentation actuelle de la demande de voitures d'occasion, elle a souligné l'importance du Car-Pass belge. Pour continuer à protéger les consommateurs sur le marché de l'occasion en pleine expansion, le Car-Pass fera l’objet d’une amélioration en concertation avec le secteur. Le Car-Pass sera également adapté aux véhicules hybrides et électriques, il sera possible de suivre l'historique des entretiens en ligne et, après anonymisation, nous voulons que les données soient disponibles pour des recherches qui sont bénéfiques aux consommateurs.

Le marché des véhicules d'occasion est en plein essor. Les chiffres montrent qu'au cours des huit premiers mois de 2021, il y aura déjà une croissance de 14,5 % par rapport à 2020. L'augmentation par rapport à la situation pré-corona, en 2019, est de 4,5 %.  Cette forte augmentation s'explique principalement par les problèmes de livraison des voitures neuves, mais aussi par l'attentisme des consommateurs vis-à-vis des véhicules électriques et hybrides.

Ces chiffres en hausse signifient que de nombreux consommateurs entrent sur le marché des voitures d'occasion pour la première fois. D'autre part, ces chiffres signifient également que l'offre sur le marché belge se réduit, ce qui entraîne des importations de voitures d'occasion de l'étranger. Et c'est là où se trouve le problème, car pour l'instant, il n'y a pas de Car-Pass ou d'autre obligation légale pour les véhicules qui viennent d'ailleurs en Europe.  De Bleeker souhaite donc promouvoir le CarPass comme une bonne pratique dans toute l'Europe.

Il est donc grand temps de rappeler aux consommateurs l'existence du Car-Pass belge, qui comprend un relevé du compteur kilométrique légalement obligatoire. La Secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker a donc participé à une visite guidée du garage Eurostar 2000 à Sint-Pieters-Leeuw en compagnie de Michel Peelman (CEO de Carpass), Didier Perwez (Président de Traxio) et Katia De Geyter (Administrateur délégué de SBAT). 

La Secrétaire d'État rappelle aux consommateurs les avantages du Car-Pass, qui fournit de nombreuses informations utiles sur une voiture d'occasion. Outre l'historique du kilométrage, les consommateurs savent aussi si la voiture est éco-responsable, en mentionnant la norme Euro et les émissions de CO2. 

La Secrétaire d'État De Bleeker affirme également que le Car-Pass s'adaptera aux attentes du consommateur moderne. Le certificat se préparera au marché croissant des véhicules d'occasion électriques et hybrides, notamment par l’obligation des voitures de société électriques à partir de 2026. Plus tard, ces voitures de société électriques seront également disponibles sur le marché de l'occasion. 

Il sera également possible de suivre et de retracer numériquement l'historique de l'entretien d'une voiture, un avantage supplémentaire pour les vendeurs et les consommateurs de bonne foi. Aujourd'hui, un code QR scanné indique déjà si le Car-Pass est officiel. À l'avenir, le code QR vous indiquera également l'historique des entretiens. 

Enfin, le gouvernement utilisera également plus intelligemment les informations contenues dans le Car-Pass. D'importantes données sur la mobilité et les consommateurs, rendues anonymes, seront utilisées pour toutes sortes de statistiques. Ce n'est pas seulement intéressant pour le gouvernement, mais pourrait également être utilisé pour des enquêtes auprès des consommateurs. Bien sûr, après approbation de l'autorité de protection des données.

Eva De Bleeker, Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, répond : "Le marché de l'occasion est en plein essor. Le Car-Pass est l'outil des consommateurs qui veulent acheter une voiture d'occasion belge en toute confiance. Pour continuer à protéger les consommateurs de la meilleure façon possible, nous adapterons le Car-Pass à la réalité d'aujourd'hui et de demain."

Michel Peelman affirme : "Les chiffres d'immatriculation en hausse confirment la forte confiance des consommateurs dans la voiture d'occasion. L'objectif du Car-Pass est de renforcer encore cette confiance. Compte tenu du nombre croissant de voitures d'occasion importées, il est urgent d'adopter une législation européenne basée sur le modèle belge."

De Bleeker souligne aussi le fait que pour les publicités en ligne, comme pour les ventes physiques, il est obligatoire de mettre le Car-Pass en évidence.