ZOEKEN

Actualité

De Bleeker : "Soutenez les commerçants locaux et faites attention aux fraudes pendant la période des soldes d'été". 

Aujourd'hui, les soldes d'été ont commencé. Pendant tout un mois, le consommateur peut faire ses achats à des prix avantageux chez son commerçant préféré. Les commerçants se réjouissent également de la première saison des soldes sans mesures restrictives. Depuis le début de la pandémie, ce sont eux, qui ont subi les principales pertes de chiffre d'affaires et qui ont été obligés de fermer leurs portes. La Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Mme. De Bleeker, espère que les commerçants pourront encore compenser en partie les pertes de ces derniers mois, car ils méritent un répit financier après cette période difficile. Toutefois, De Bleeker met en garde les consommateurs contre les éventuelles fraudes. Elle conseille de surveiller de près les prix à l'avance et de signaler les fraudes. 

Faire du shopping sans soucis, c'est à nouveau possible. Afin que les commerçants et les consommateurs puissent profiter pleinement de la période des soldes, Eva De Bleeker, Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, souhaite relever deux points importants. 

Elle souhaite tout d'abord soutenir les commerçants locaux. Ils font partie du groupe cible le plus touché par la pandémie et ils ont connu des moments très difficiles. Les investissements visant à sécuriser les achats et l'organisation des ventes en ligne ont constitué un passage difficile pour de nombreux commerçants locaux. En raison des rues commerçantes vides, le chiffre d'affaires a également été considérablement réduit. C'est pourquoi la Secrétaire d'Etat De Bleeker appelle les commerçants locaux à les soutenir pendant cette période de soldes. Cela leur permet de compenser en partie les pertes de l'année écoulée. 

Lorsque les consommateurs choisissent d'acheter des produits à l'étranger, ils doivent souvent tenir compte des longs délais de livraison. Ils doivent également vérifier si des droits d'importation doivent être payés à la réception d'une commande. En achetant localement, le consommateur évite les surprises désagréables. Souvent, les consommateurs à l'étranger ne bénéficient pas des mêmes droits qu'en Belgique ou dans l'Union européenne. Par exemple, ces derniers mois, de nombreux clients de boutiques en ligne britanniques ont été surpris par des frais de douane supplémentaires qu'ils ont dû payer à la réception de leurs marchandises. Acheter localement est donc le message à faire passer, car c'est une situation gagnant-gagnant pour le commerçant et le consommateur.  

La Secrétaire d'État veut aussi mettre en garde contre la fraude. Malheureusement, c'est une pratique classique que certains commerçants véreux augmentent leurs prix juste avant la période des soldes. En conséquence, les consommateurs pensent qu'ils profitent de la réduction, mais paient en réalité autant, voire plus, qu'en dehors de la période de soldes. Cette situation est non seulement gênante pour les consommateurs, mais également interdite par la loi. Dresser des listes de produits et de prix à l'avance peut aider à prévenir la fraude. Si les consommateurs ont connaissance de telles pratiques frauduleuses ou s'ils en sont eux-mêmes victimes, De Bleeker recommande de le signaler via Point de contact (http://www.pointdecontact.belgique.be) afin de pouvoir prendre des mesures. 

Les commerçants mal intentionnés sont donc mis en garde, car l'Inspection économique contrôlera le respect de la réglementation sur les ventes pendant la période des soldes sur base de ces signalements et d'inspections proactives. L'année dernière, un nombre exceptionnellement élevé d'inspections a été effectué pendant l'été en raison du report de la période d’attente avant les soldes et celle des soldes, ainsi que du risque accru d'infractions. Les contrôles ont été effectués principalement dans les vêtements, les chaussures et le textile. Dans ces secteurs, 506 inspections ont été réalisées, dont 85 ont révélé des infractions. Sur l'ensemble des contrôles effectués dans tous les secteurs (664), 15,9 % (106) ont révélé une infraction. Il s'agit principalement d'infractions aux règles relatives à la période d’attente avant les soldes. Cette année, l'Inspection économique fera également des contrôles sur les éventuelles infractions.

Secteur 

Nombre de contrôles 

Nombre d’infractions 

Vêtements et chaussures 

206 

33 

Produits de textile 

200 

41 

Chaussures 

98 

11 

Maroquinerie 

35 

Meubelen 

25 

Cosmétiques, articles de toilette et produits de soins personnels 

10 

Articles de sport 

17 

Autres 

73 

Total 

664 

106 

Nature de l’infraction 

Nombre d’infractions 

Réglementation des soldes 

22 

Période d’attente avant les soldes 

48 

Pratiques commerciales trompeuses 

Affichage des prix 

14 

Réglementation BCE 

14 

Total 

106